Alexharvey logo 2

CHAMPION DU MONDE & OLYMPIEN

Tour de ski - Prise 1!

Les blogues sont rédigés par Denis Villeneuve, agent d’Alex. Ils vous donnent une vision exclusive de sa saison afin de vous rapprocher de lui, de son quotidien. Bonne lecture!

C’est du 3 au 11 janvier qu’aura lieu la dixième édition de l’exigeant et spectaculaire Tour de Ski.  

Sept épreuves en neuf jours feront en sorte que les meilleurs sauront inévitablement se démarquer d’autant plus que les compétitions, des sprints et des épreuves de distance, se dérouleront tout autant en style classique qu’en style libre. C’est aussi l’occasion pour les skieurs d’améliorer leur rang au classement général, des points étant attribués à chaque épreuve (la moitié par contre de ceux attribués lors d’épreuves régulières de la Coupe du monde) de même que pour le classement final du Tour (quatre fois plus que pour une épreuve régulière).  

En plus de la polyvalence et de la forme requises pour prendre part au Tour, les aspects techniques pourraient faire une différence importante. Le fartage, quoi d’autre, pourrait encore jouer les trouble-fête, en tout cas au moins lors de la première fin de semaine.  

Les conditions de neige continuent d’être rocambolesques en Europe forçant les organisateurs à modifier certaines épreuves (l’épreuve de 35 km à Toblach a été raccourcie à 25 km) et à faire preuve de beaucoup d’ingéniosité afin de disposer de pistes au minimum acceptables.  

On prévoit que Mère Nature continuera à faire des siennes. Il devrait en effet pleuvoir samedi à Oberstdorf (entre 20 et 30 mm). La pluie avait d’ailleurs déjà commencé vendredi en soirée. Ça va être tout un défi pour les équipes de fartage d’autant plus que la pluie (la température devrait être de +5) va se mélanger à de la neige fabriquée par les organisateurs et aux 50 cm tombée lors des derniers jours. « Bilos » (Yves Bilodeau, le farteur en chef de l’équipe) me confirmait tout à l’heure que c’est bien 50 cm qu’ils avaient dû enlever sur le toit du camion de fartage avant de le déplacer. Un bon exercice avant de commencer la journée!  

De la pluie samedi, mais vendredi matin, tout était au beau fixe, les conditions de neige étaient parfaites! Sachant cependant que les conditions allaient changer du tout au tout pour la course de samedi, l’équipe a décidé de ne pas trop mettre d’énergie pour les tests sur neige et donc d’attendre le matin de la course afin d’effectuer ces tests. Le fait de ne pas avoir cette année d’équipe féminine s’avère un avantage pour les tests compte tenu qu’ils vont pouvoir utiliser le temps normalement consacré aux filles demain matin pour s’occuper des skis des gars.  

Étant donné que la course de samedi se fera en style libre, les enjeux de fartage seront moins importants. Je tiens à le préciser, pas inexistants, tout simplement moins importants! Il en va tout autrement pour le 15 km de dimanche, un départ en style classique. Les organisateurs craignant le pire, ils avaient sécurisé une boucle de 2,5 km. Même si les conditions récentes auraient permis de faire une plus grande boucle (par exemple de 3,75 km), la compétition se déroulera comme prévu initialement alors que les skieurs feront six fois la boucle de 2,5 km. Il va y avoir du trafic sur le parcours!  

Alex me disait que ça allait être le « free for all » pour le fartage! À cause de ça, selon lui, le Tour pourrait être terminé pour certains skieurs dès dimanche. Si les farteurs doivent manquer leur coup, c’est plutôt un manque d’adhérence qui serait un moins pire choix. Comme il me le disait, même si les montées sont exigeantes, il aimerait mieux avoir à gérer un manque de « kick », qu’un « banc de neige » sous ses skis ;)  

La température devrait osciller dimanche autour de zéro et il devrait tomber proportionnellement autant de pluie que de neige. Les dizaines de paires de « hairys » (skis sans fartage, skis zero) sont d’ailleurs prêts. Bien que n’ayant pas besoin d’appliquer sur ces skis de fart de retenue, les skis « zero » nécessitent quand même toute une préparation entre autres pour la section de glisse. Yves m’expliquait qu’ils doivent tout d’abord identifier les skis avec la meilleure structure, une structure plus « agressive », plus « grossière » permettant par exemple de mieux éliminer l’eau sous les skis lors des descentes. L’aspect linéaire ou en V de la structure sera aussi une considération.  

Une fois cette première sélection effectuée, les farteurs retravailleront manuellement la section centrale du ski (elle-même constituée de trois sections) avec du papier de verre (il y en a au moins cinq sortes) qu’ils auront aussi à sélectionner en fonction du résultat qu’ils voudront obtenir. Vous aurez donc compris que lorsqu’on parle de skis zero, on parle peut-être de skis avec « zero » fart de retenue, mais pas avec « zero travail »! Et je ne vous ai pas parlé des multiples « grinders » (appareils servant à faire des sillons dans la base du ski afin d’éliminer l’eau qui pourrait s’accumuler sous les skis et entraîner de la succion) dont se servira l’équipe de farteurs!  

Souhaitons-nous que, comme l’an passé, les farteurs trouvent LA recette, alors qu’Alex, en partie grâce à des skis magiques, avait fini premier lors du prologue et avait été le plus rapide des qualifications du sprint le lendemain dans des conditions de neige abracadabrantes. Devon (un équipier et grand ami d’Alex) avait lui aussi bénéficié de skis ultra rapides pour terminer deuxième du prologue.  

J’ai l’impression que Lee, celui qui teste les skis d’Alex, et l’équipe de farteurs vont mériter leur salaire!  

Alex est en grande forme et a vraiment hâte de se mettre un dossard demain. 

Quelques liens maintenant pour ceux qui voudraient en savoir plus :

Pour la fin de semaine : 
data.fis-ski.com/pdf/2015/CC/24⁠…

Pour le Tour en général : 
- Quick guide: tiny.cc/5dmsrx 
- Explications: tiny.cc/6fmsrx  

Un sommaire de l’horaire : 
Samedi le 3 : Oberstdorf prologue 4 km style libre: 6H45 (Alex prend le départ à 07 :25 :30) 
Dimanche le 4 : Oberstdorf poursuite 15 km classique: 6H15 
Mardi le 6 : Val Mustair sprint style libre : qualifications: 4H30 – finales : 7H15 
Mercredi le 7 : Toblach 10 km classique: 7H00 
Jeudi le 8 : Toblach 25 km – poursuite – style classique : 6H15 
Samedi le 10: Val di Fiemme 15 km classique départ de masse:  7H00 
Dimanche le 11 : Val di Fiemme 9 km poursuite (Montée de l’Alpe Cermis) : 6H00  

Certains résultats d’Alex l’an passé : 
Oberhof 
- Prologue : 1er 
- Sprint : 1er temps des qualifications au sprint – finit 11e 
Lenzerheide 
- Sprint : 24 qualif – finit 2e 
- 15 km : 42e 
Cortina Toblach 35 km: 3e 
Val di Fiemme 10 km C: 5e 
Alpe Cermis (dernière étape) : ne l’a pas fait  

Bonne fin de semaine et surtout bon Tour! 

P.S. Merci à « Yvon », « Bilos » et Alex pour leur patience et leur disponibilité!

Back to Home
  • Cascades
  • Logo qi pms542 300dpi aout 2013

Merci à tous mes partenaires

  • B2ten
  • Oakley
  • Salomon
  • Location sauvageau
  • Cshnq
  • Cccski
  • Swix
  • Gestev
  • New balance logo 30005

Propulsé par Medalist